La langue allemande devient la cinquième langue enseignée à l’université du Burundi après le français, l’anglais, le chinois et le kiswahili.

LE 19 AVRIL 2017, AVEC LE FINANCEMENT DE LA FONDATION DE BADEN WÜRTTEMBERG POUR LA COOPERATION ET LE DEVELOPPEMENT (SEZ), LA LANGUE ALLEMANDE EST CINQUIEME LANGUE ENSEIGNEE A L’UNIVERSITE DU BURUNDI.

L

e 19 avril 2017 dans les enceintes de l’université du Burundi au campus Mu Tanga  au CELAB centre

LA LANGUE ALLEMANDE EST CINQUIEME LANGUE ENSEIGNEE A L’UNIVERSITE DU BURUNDI.

d’enseignement des langues au Burundi a eu lieu le lancement  solennelle de cette langue sous le haut patronage du recteur de l’université du Burundi BANYANKIMBONA Gaspard, le directeur du CELAB ainsi que l’ambassadeur de l’Allemagne au Burundi. Dans son allocution, le directeur du centre d’Enseignement de Langue au Burundi CELAB en sigle il commence à raconter l’historique de ce centre depuis les années 1984 à nos jours dans son description il a dit que c’est un centre qui héberge des bureaux et des salles de cours et qui dispose un établissement internet actif,  un centre qui contribue beaucoup dans de différentes activités.   Il a également salué l’avènement de cette nouvelle langue. «  A-t-il souligné une langue qu’il faut avec un moment qu’il faut ». Cette langue contribuera beaucoup dans les forums des pays qui se regroupent autour du Burundi et étranger  elle aidera dans les recherches appliquées, les stages et colloque régionales, internationaux ; bilatéral et international ou régional.

La langue allemande fruit du hasard.

Le recteur de l’université du Burundi a souligné que cette langue vient pour la redynamisation du centre d’enseignement des langues  au Burundi. Le projet d’enseignement des quatre langues : le français, l’Anglais, le kiswahili et le Kirundi, aujourd’hui on compte au moins enseigner  dix langues au Burundi ce qui contribuera à la collection de l’Afrique centrale, Est et Ouest. Il a ajouté également que cette langue vient pour renforcer la coopération et le publique devient intéressant. Cette langue, elle vient pour enlever les barrières linguistiques.  Il a terminé son discours sur un remerciement envers  la fondation Württemberg et l’Ambassade de l’allemande pour cette bonne initiative.  Les  cérémonies activités se sont clôturé par le dialogue autour d’un vers  dans le jardin du centre d’accueil CELAB.