Dimanche  le 12 mars 2017, le ciel est clair, le soleil est accablant. La messe  a commencé à 9heures et demie du matin au sanctuaire mont Sion GIKUNGU avec le  Père Félicien NIMBONA qui a présidé la messe. La chorale sainte  famille a animé cette messe avec grande joie.  Le Père Félicien a introduit  en ces mots : Jésus a pris trois disciples : Jean, Pierre et Jacques ; il les conduit à  l’écart sur une haute montagne. Aujourd’hui, nous sommes venus sur le mont Sion pour qu’il se change devant nous. Nous nous sommes appeler à ouvrir les yeux.

 

Quatres étapes vers le royaume des cieux

 

Dans son homélie, père Félicien  a fait savoir qu’ils vont insister sur quatre monts important s qui aident à comprendre ce qu’on doit faire dans la vie. Ces monts  sont les suivants : se mettre  debout, monter, descendre, lire la parole de Dieu. Il a appelé les chrétiens à se débarrasser de tout genre de péché et de prendre l’initiative d’être des vrais catholiques. Il  les a demandés de monter une montagne à la recherche des connaissances suffisantes qui émanent de Dieu et par après descendre pour enseigner les autres. Il a souligné qu’on ne peut pas donner ce qu’on n’a pas. C’est pourquoi tout chrétien doit lire la bible à fin de mieux comprendre et faire comprendre les autres.

 

Seigneur, il est bon que nous soyons ici (Mat17 :4)

 

Le célébrant à continuer son homélie en donnant  des explications en ce qui concerne l’idée de pierre de dresser trois tentes, l’un de moise  une de Jésus et une autre de Élie. Il a dit qu’Élie est venu pour honorer le peuple d’Israël ; Jésus pour retourner l’amour de Dieu et que moise avait le rôle de sauver le peuple d’Israël du pays des ténèbres vers la terre promise.Il a aussi souligné que dans ces jours de carême, les chrétiens sont invités  à regarder la croix de Jésus pour y tirer une leçon d’amour.

 

Car j’ai eu faim et vous m’avez donné à manger, Mat25 :35.

 

Après l’homélie, sopatra NIYONZIMA de l’action carême a fait le bilan de ce qu’ils ont pu faire l’année passée .n elle a remercié les chrétiens qui ont fait le tout possible pour qu’ils puissent aider les indigents. Elle s’est référée sur la parole de Dieu tirée  de l’Évangile selon Mathieu25 :34-40. Elle   a invité à tous les chrétiens de conjuguer les efforts dans ce carême pour continuer à aider leurs frères et sœurs. Nous sommes appelés à savoir la volonté de Dieu. Quand on s’engage à abandonner le péché, on doit être tenté. Mais, Jésus nous a donné l’exemple quand il acceptait la mort sur la croix. Rien n’empêche de  le suivre  car nous savons que nous sommes passagers sur cette terre.  Aidons-nous, le Ciel nous aidera.